Cameroun- Bourse : Objectifs concluants pour La Régionale d’Epargne et de Crédit

Le groupe bancaire peut désormais voir grand après ce processus d’émission d’actions lancé le 09 février dernier et qui aboutit à une levée de fonds satisfaisante qui porte le capital de l’institution à plus de 12 milliards de FCFA.

2 400 souscripteurs (20 personnes morales et 2 380 personnes physiques) enregistrés au cours de cette opération. Le Cameroun en tête des souscriptions avec 2 253 souscripteurs suivi du Gabon avec 92 souscripteurs, soit un pourcentage de 3,9% de l’ensemble des souscriptions. Juste derrière le Tchad (35), le Congo (9), la République centrafricaine (1), c’est de façon succincte le bilan élogieux enregistré par la Régionale d’Epargne et de Crédits au cours de la période consacrée à l’augmentation de son capital.

Un satisfecit qui n’est pas sans rappeler les propos tenus par Charles Rollin Ombang Ekath, l’Administrateur Directeur Général de la Régionale S.A, assisté de Serge Yannick Nama, Président Directeur Général de Financia Capital lors du lancement de cette campagne le 09 février 2021 : « La Régionale SA depuis sa création n’a enregistré de pertes qu’en 2005. C’était la somme d’environ 05 millions de FCFA. Depuis cette année à ce jour, elle n’a plus jamais enregistré la moindre perte. Nous n’avons réalisé que des bénéfices, au point où en 2020, nous avons obtenu des résultats nets d’un montant de 1,3 milliard de FCFA. Des dividendes dont la Cobac ne nous pas permis de partager entre les actionnaires, en raison des effets néfastes de la Covid-19 sur l’économie de la Sous-Région. ».

Une assurance confirmée par le Directeur Général de la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale, Jean Claude NGBWA présent lors du Road show organisé quelques jours plus tard devant les journalistes dans la capitale économique camerounaise : « la BVMAC a examiné le dossier présenté par la Régionale et a autorisé à ce que cette opération soit menée en deux temps : lever les fonds par la vente des actions auprès du public pour augmenter son capital, ensuite placer en bourse 20% de son capital social ». Des garanties validées par les responsables des entreprises membres du GICAM (Groupement Interpatronal du Cameroun) qui ont encouragé les entités à la fois personnelles et morales à souscrire à cette initiative, première du genre dans l’univers financier de la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale).

C’est donc une nouvelle victoire révélée au travers d’un communiqué signé le 26 Mai 2021 par top management de cette microfinance de 2ème catégorie. Un signe plus que clair qui garantit la bonne santé de l’entreprise, traduite par ses 22 milliards de bilan en fin 2020.  De façon plus explicite c’est sensiblement 145 actionnaires, 110.000 clients, 1,5 milliard de résultats net en 2020, 8.04 milliards de fonds propres, 300 employés, 41 agences au Cameroun et 4 agences au Gabon.

En guise de rappel, cette innovation a été lancée le 09 février dernier et prorogée jusqu’au 26 mars 2021, ceci dans l’optique de permettre aux souscripteurs de s’assurer des modalités relatives à la sincérité, la fiabilité et surtout à la certification des gains futurs attendus des différentes acquisitions. C’est donc en toute transparence que s’est déroulée l’émission des 196.000 actions au prix unitaire de 42000 FCFA le titre avec au moins 05 actions pour un coût total de 210.000 FCFA en valeur absolue afin de bénéficier du statut d’actionnaire au sein de la Régionale S.A.

Brice Ngolzok 

        

96

Total Number of Words: 603

Total Reading Time: 3 minutes 2 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun- Bourse : Objectifs concluants pour La Régionale d’Epargne et de Crédit"

Leave a comment

Your email address will not be published.