Cameroun:discours dangereux en ligne fake news et droits numériques internet sans frontières

Les 12 et 13 Septembre 2018 à Yaoundé ( Cameroun ), Internet Sans Frontières en partenariat avec Paradigm Initiative, Facebook, Google, Access Now et de nombreuses organisations de la société civile locales et  internationales ainsi que des entrepreneurs, organisent un symposium multi-acteur sur les moyens de limiter la désinformation et les discours de haine en ligne tout en préservant les droits numériques des utilisateurs d’Internet au Cameroun.

Pour Julie Owono, Directrice Exécutive d’Internet Sans Frontières :
L’enjeu de ce symposium est de réfléchir aux questions actuelles de désinformation et de propagation des discours dangereux en ligne. Il est aussi de proposer des solutions alternatives aux coupures d’Internet tout en analysant l’impact négatif de celles-ci sur l’économie et les droits des citoyens. Les efforts entrepris par les organisations de la société civile, les pouvoirs publics et les entreprises de fourniture pour limiter les fake news et les discoures de haine sont ils des moyens de sauvegarder la connectivité et les libertés ? “.

 

La population ayant accès au Web au Cameroun était estimée à plus 4,3 millions de personnes (sur 22 millions d’habitants) en 2016.  Le Cameroun est un des pays d’Afrique ayant connu, avec le Lesotho et le Mali le plus fort accroissement de taux de connectivité ces deux dernières années. Le plan stratégique mis en place par le gouvernement, “Cameroun numérique horizon 2020” a permis le développement de nouvelles infrastructures qui ont assuré cette croissance exceptionnelle de connectivité.

 

Cependant, le développement de l’économie numérique et du réseau Internet au Cameroun est contrarié par de nombreux écueils. La crise sociale, politique et sécuritaire en cours dans les  régions du Nord Ouest et du Sud Ouest et la lutte contre la secte Boko Haram dans le septentrion du pays ont eu un impact sur l’accès des populations civiles à Internet. Les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest ont connu des longues périodes de coupure Internet qui ont été dénoncées par de nombreuses organisations locales et internationales de la société civile.
Existe-t-il des alternatives aux coupures totales du réseau Internet pour préserver la sécurité des biens et des personnes ?

Pendant deux jours des discussions auront lieu sur ce thème aux côtés de fournisseurs de services Internet, des plateformes de contenu, d’organisations de la société civile internationales et locales, d’entrepreneurs.
Nous espérons que ce symposium représentera une plate-forme de dialogue entre les différents acteurs de l’écosystème Internet camerounais et international.
Nous espérons que les participants prendront les engagements nécessaires pour préserver la liberté, la paix, la stabilité de l’Internet.

 

 

Informations sur le Symposium

Télechargez le Programme
Programme Symposium Discours de Haine et Droits Numériques Yaoundé

Lieu :
Merina Hôtel, Yaoundé

Contact Responsable Paradigm Initiative
Rigobert Kenmogne, Responsable de Programme, en Afrique Francophone, Paradigme Initiative
rigobert.kenmogne@paradigmhq.org
Contact Responsable Internet Sans Frontieres
Julie Owono, Directrice Exécutive d’Internet Sans Frontières
Julie@internetsansfrontieres.org

Source. Internet Sans Frontières

126

Total Number of Words: 530

Total Reading Time: 2 minutes 40 seconds

About the Author

La Rédaction
Webjournaliste

Be the first to comment on "Cameroun:discours dangereux en ligne fake news et droits numériques internet sans frontières"

Leave a comment

Your email address will not be published.