Cameroun-Fiscalité : Performances au delà des prévisions des impôts

La Direction Générale de ce secteur vient de réaliser plus de 1000 milliards de FCFA au premier semestre de l’année 2021.

Exceptionnels, les chiffres énoncés par la Direction Générale des Impôts du Cameroun. C’est plus de 1000 milliards de FCFA de recettes enregistrées par l’équipe conduite par Modeste Mopa Fatoing au cours des 06 premiers mois de cette année. Une performance plus que satisfaisante de cette administration, principale porte de collecte interne du Cameroun qui avec cette somme accroît de plus 10 milliards de francs CFA les ambitions envisagées dans le texte fondamental de la loi des Finances.

Des résultats qui résultent de la dématérialisation, l’une des principales réformes engagées dans ce domaine par le patron de la fiscalité camerounaise. Les recettes ont en effet essentiellement été collectées à travers les banques, à la suite des déclarations en ligne. La dématérialisation des procédures s’est progressivement mise en place. Le dernier pas de celle-ci remonte le 1er juillet dernier, date au cours de laquelle Louis Paul Motaze, le ministre des Finances indiquait que «la réforme des téléprocédures fiscales est étendue depuis le 1er juillet 2021 à tous les centres divisionnaires des impôts des chefs-lieux de département et d’arrondissement, marquant la dernière phase de cette réforme sur l’ensemble du territoire national ».

TÉLÉDÉCLARATION

Un élargissement de l’assiette fiscale à travers une véritable informatisation des procédures qui mettent en vitrine ce management de la DGI, en limitant au maximum les rapports entre les usagers le personnel des Impôts. Un accent est donc mis sur une distanciation entre les deux entités en privilégiant une administration beaucoup plus virtuelle que physique tout en assurant une plus grande collecte, dénuée de fuites et corruption. Des maux qui ont par le passé fait leurs lits dans cette Direction où il est attendu environ 1995 milliards de FCFA en 2021 contre 1884 milliards au cours de l’exercice précédent.

Des prévisions assez plausibles au regard des performances enregistrées par les différents Centre Divisionnaires des Impôts des chefs-lieux des régions mais aussi par celles des services centraux des grandes ou des moyennes entreprises. Des services cruciaux qui sont sur la voie de résultats bien au-delà des attentes, ceci en cette période de pandémie.

Serge Ambama Atangana

31

Total Number of Words: 419

Total Reading Time: 2 minutes 6 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun-Fiscalité : Performances au delà des prévisions des impôts"

Leave a comment

Your email address will not be published.