Cameroun-Industrialisation : Un forum investir à Kribi en perspective

PHOTO DE GROUPE DE LA CEREMONIE

Un accord de partenariat a été paraphé ce 10 juin à Douala entre la Fondation D’industrialisation de la ville balnéaire et l’Institut Panafricain pour le Développement-Afrique Centrale (IPD-AC).

Accord parfait ce 10 juin 2020 dans la salle des actes d’IPD-AC (l’Institut Panafricain pour le Développement-Afrique Centrale) entre l’hôte académique international et la Fondation D’industrialisation de Kribi (FIK), dans le cadre de l’organisation d’un forum relatif aux investissements à mettre sur pied dans la ville balnéaire de la région du Sud Cameroun.

PARTENARIAT IPD-AC ET FIK

Une vision commune entre  le Pr Roger Mondoué de l’IPD-AC et le président de la FIK, pour l’éclosion de ce projet nourrit depuis quelques années par les fils et filles du département de l’Océan qui  n’ont d’yeux que pour la concrétisation des propos tenus le 08 octobre 2011 par Paul Biya, président de République du Cameroun,  lors de la pose de la première pierre du Complexe Industrialo-portuaire de Kribi.  Cérémonie au cours de laquelle il déclarait : « Kribi sera demain le grand port en eau profonde de cette partie de notre littoral. C’est de là que nous exporterons nos minerais… mais aussi les productions agricoles de notre arrière-pays. »

CONVENTION ENTRE FIK ET IPD-AC

 Une promesse du numéro I camerounais, concrétisée avec la construction dès 2014 du Port autonome de Kribi(PAK) dans le petit village de Mboro et la mise en service effective des deux terminaux (polyvalent et conteneur) le 02 mars 2018. Une matérialisation qui témoigne de l’importance que doit jouer le chef lieu du département de l’Océan, dans le processus d’émergence du pays leader de la sous-région Afrique-Centrale.

Une dynamique de développement en adéquation avec la rencontre des deux principaux partenaires(FIK;IPD-AC), engagés dans le projet qui, au travers des voix les plus autorisées du panel constitué à cet effet, ont présenté : les enjeux, les opportunités et même les atouts de Kribi. Un tour d’horizon qui a permis de dévoiler les facettes de ce nouvel eldorado pour le développement du Cameroun par le biais d’une industrialisation tout azimut.

Un défi à relever par le biais du Forum Investir à Kribi. Cénacle qui vise à : « Attirer selon Rodrigue Ongolo Onambélé, chef du projet,  40 industries par an, pendant 25 ans, dans la ville de Kribi en général et en particulier dans les zones logistiques et industrielles du Complexe Industrialo-Portuaire de Kribi (CIPK), soit 1000 lourdes, moyennes, légères entreprises d’ici 25 ans, tout en mettant en application le Plan Directeur d’Industrialisation du Cameroun ». Un salon qui compte se tenir chaque année après la première édition prévue lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) attendue au Cameroun.

Brice Ngolzok      

362

Total Number of Words: 504

Total Reading Time: 2 minutes 32 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun-Industrialisation : Un forum investir à Kribi en perspective"

Leave a comment

Your email address will not be published.