Cameroun-Infrastructure: Un fond de prêt pour la construction du tronçon Olama-kribi

S.E PAUL BIYA

Le président de la République camerounaise Paul Biya ratifie un accord de financement auprès de la capitale des émirats arabes unis pour la construction dudit tronçon.

Pleins d’espoirs pour les populations de la cité balnéaire Kribi, dans la région  sud du Cameroun.Terminé le calvaire, désormais elles pourront sortir de l’auberge. 55 095 000 dirhams  soit 7 092 000 000 de FCFA, est le financement partiel  pour la construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bigambo-Grand Zambi long de 106 kilomètres et situé sur la nationale 22.  Il s’agit d’un décret de ratification signé le 24 juin 2020  à travers un accord de prêt conclu le 18 décembre 2019 entre le Cameroun et le Fonds d’Abu-Dhabi pour le Développement.

La construction de l’axe Olama-Kribi (204 km) est financée par l’État du Cameroun et un pool de cinq institutions, à hauteur de 87,7 milliards de FCFA. SogeaSatom  est le constructeur français qui devra s’occuper de la réalisation des travaux, qui vont s’achever  au mois de juillet 2021.

TRONCON OLAMA-KRIBI

Pour le ministère de l’Economie, de Planification et de l’Aménagement du Territoire, cette route devra améliorer les performances du port Autonome de Kribi en ouvrant les opportunités de transit et de transport dans de meilleures conditions. Elle va en outre participer au développement du pays. Cette infrastructure permettra in fine de réduire les coûts de transport. Par ailleurs, un lien direct entre les bassins de production et les marchés  sera créé et les conditions de vie des populations seront améliorées tout ceci en augmentant leur productivité globale.

Correspondant Littoral

24

Total Number of Words: 282

Total Reading Time: 1 minutes 25 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun-Infrastructure: Un fond de prêt pour la construction du tronçon Olama-kribi"

Leave a comment

Your email address will not be published.