Cameroun: l’AISS décerne 7 nouveaux prix à la CNPS

En plus des 14 prix décernés jusque-là, pour récompenser la mise en œuvre de pratiques innovantes permettant de développer et de renforcer les capacités institutionnelles de façon continue, l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) vient une fois de plus, d’honorer la CNPS du Cameroun, avec 7 autres distinctions, au Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique ouvert depuis lundi à Addis-Abeba en Ethiopie.

Résultat de recherche d'images pour "CNPS"

Le Centre de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) à Addis-Abeba, a connu des moments forts dans la soirée du lundi 23 octobre 2017. L’AISS y a procédé à la remise des distinctions consacrant son satisfécit, pour la mise en œuvre de bonnes pratiques au sein des organismes de sécurité sociale du continent. Le concours a attiré 70 soumissions au total, présentées par 30 organisations de sécurité sociale issues de 21 pays. Pour le Secrétaire Général de l’AISS, Hans-Horst Konkolewsky, « le nombre record de soumissions à ce concours de bonnes pratiques témoigne des progrès qui ont été réalisés pour élargir l’offre d’excellents services de sécurité sociale dans la région ».

Une fois encore, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale du Cameroun, engagée depuis une bonne dizaine d’années sur la voie de la modernité, s’en est tirée à bon compte. 7 nouvelles distinctions ont été décernées à l’organisme dans les domaines tels que : le e-learning, la création et le fonctionnement des secrétariats sociaux dans le cadre de la promotion de l’assurance volontaire (certificat de mérite avec mention spéciale du jury, ndlr), la mise sur pied d’un dispositif anti-fraude, la cartographie des risques, le dispositif anticorruption, le support Sapelli et la télé immatriculation. Avec en bonus, le prix AISS de la meilleure Caisse d’Afrique des trois dernières années (2014-2017).

Des certificats de mérite qui, ajoutés aux 14 autres déjà obtenus dans le cadre des « Bonnes Pratiques », font de la CNPS, l’institution de sécurité sociale la plus titrée en Afrique, avec 21 prix au total ! Un très grand moment d’émotion qui a vu le DG de la CNPS acclamé par des centaines de délégués au Forum d’Addis-Abeba. Au-delà de la CNPS, c’est le Cameroun tout entier qui a ainsi été consacré dans sa marche, sûre et sereine vers l’émergence à laquelle le chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya invite tous les citoyens.

Indiscutablement, les prix décernés à la CNPS depuis 2008, ne sont ni une faveur, ni le fruit d’un hasard. Ils sont le symbole de la reconnaissance internationale de la notoriété désormais établie, d’un organisme résolument engagé dans la voie de la modernité. Une entreprise déterminée à relever les défis de l’élargissement de la couverture sociale au plus grand nombre de Camerounais. Ces distinctions récompensent les accomplissements d’institutions de sécurité sociale du continent africain et sont attribuées par un jury international. Il ne s’agit donc pas d’une complaisance. 

En effet, face aux mutations sociales des dix dernières années, caractérisées par de nouvelles exigences telles la nécessité d’arrimage aux normes internationales, la recherche constante de la performance, la couverture universelle et surtout, l’exigence d’une adaptation à la fois à l’évolution du monde et aux exigences des populations qu’elle est appelée à servir, la CNPS a été amenée à redimensionner ses missions. Ainsi, elle ne se limite plus à la collecte des cotisations et au paiement des prestations sociales aux assurés sociaux, mais, bien plus, à la modernisation tous azimuts. La finalité de toutes ces réformes impulsées par la direction générale étant l’amélioration constante de la qualité des services offerts à ses clients et aux autres partenaires.

Le plan stratégique 2013-2017 qui s’achève cette fin d’année, au cours de laquelle elle célèbre son cinquantenaire, avait d’ailleurs pour ambition, comme l’a indiqué le directeur général, de faire de la CNPS « une entreprise totalement moderne, plus performante, pérenne, qui assure sa responsabilité sociale à travers un service de qualité et immédiat ».

En souvenir, la première distinction de l’AISS est décernée à la CNPS en octobre 2008, à travers le concept du « Juste prix ». La politique du Juste prix a permis de réduire de 70% les charges de fonctionnement hors salaires.  

Le 5 décembre 2011, l’AISS prime à nouveau la CNPS pour 5 bonnes pratiques : l’opération de vérification de l’authenticité des pièces d’Etat-civil et des certificats de scolarité (OVAPECS), dans l’objectif d’assainir le fichier des documents produits par les allocataires pour bénéficier des prestations sociales. L’autre bonne pratique, c’est le Ratio-composite, l’outil de pilotage des structures de l’organisme sur une échelle de mesurabilité de 100 points. La Télé déclaration à travers le site : www.cnps.cm a également été primée. Elle offre des facilités aux employeurs, qui peuvent désormais télé déclarer les salaires des employés au cours d’un mois d’activité sans se déplacer. La Conférence du lundi (Cdl), la réunion hebdomadaire de direction en visioconférence et le paiement des pensions en un jour complétaient le tableau.

Le 3 décembre 2014, l’AISS prime 7 nouvelles Bonnes pratiques de la CNPS. Dans le lot, il y a le Bureau total, une organisation du travail dans les centres de prévoyance sociale dont la finalité est de proposer aux clients et usagers une qualité de service en constante amélioration à travers un service complet, un service fourni dans les délais les plus courts possibles, un espace d’accueil convivial (espace physique et virtuel), une information concise, précise et adaptée au profil du client/usager et une traçabilité des opérations. Il y a également la responsabilité sociétale en entreprise, la bancarisation des pensionnés, la consultation en ligne des comptes, la formation spécialisée des cadres en management, le plan stratégique et la gestion des réclamations.

Autre distinction, et non des moindres, le certificat d’appréciation pour l’accueil du bureau de liaison de l’AISS en Afrique centrale (de 2011 à 2016, ndlr), qui a été décerné à la CNPS en 2016.

Autant de lauriers engrangés par la CNPS, auxquels il faut ajouter l’élection, le mercredi 28 juin 2017, de son directeur général, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, comme président du Comité de nomination de l’AISS ; suivie de sa nomination en qualité d’Ambassadeur pour la promotion de la sécurité sociale de l’AISS dans le monde, le lendemain. Tout comme l’élection, le 1er juillet 2015, du directeur des finances et du patrimoine, Hortense Asim Abisone, au poste de Présidente de la Commission de contrôle de l’AISS. Une première dans l’histoire de cette institution dont la commission de contrôle n’avait jamais été dirigée par une africaine, qui plus est, une femme !

Et ce n’est pas fini. Il est possible qu’avant la fin des travaux d’Addis-Abeba, une autre grosse distinction soit décernée à la CNPS. Wait and see !

140

Total Number of Words: 1234

Total Reading Time: 6 minutes 11 seconds

About the Author

La Rédaction
Webjournaliste

1 Comment on "Cameroun: l’AISS décerne 7 nouveaux prix à la CNPS"

  1. En plus des 14 prix décernés jusque-là, pour récompenser la mise en œuvre de pratiques innovantes permettant de développer et de renforcer les capacités institutionnelles de façon continue, l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) vient une fois de plus, d’honorer la CNPS du Cameroun, avec 7 autres distinctions, au Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique ouvert depuis lundi à Addis-Abeba en Ethiopie.

Leave a comment

Your email address will not be published.