Cameroun-Santé Publique : La nutrition et la reproduction au centre d’un partenariat

Un accord vient d’être paraphé à Yaoundé entre le ministère en charge de ce secteur et la Cameroon National Association for Family Welfare (CAMNAFAW) afin d’assurer une plus grande qualité de ces services dans les dix régions.

Engagé depuis plus d’une décennie dans un vaste processus de valorisation du partenariat public-privé, le ministère camerounais de la Santé Publique ne cesse de ménager ses efforts pour davantage appuyer ce pan en adéquation avec les missions de cette administration.

Quoi de plus normal donc, le patron de ce département, Manaouda Malachie, a tenu prendre part en personne à cette cérémonie de signature qui vient ainsi renouveler et donner un peu plus de grain au précédent contrat signé en 2010 entre le Minsanté et la CAMNAFAW. Une dynamique nouvelle qui ouvre de plus grandes perspectives à la structure privée notamment après l’évaluation plutôt concluante, effectuée lors la précédente décade en matière de santé de la reproduction. Des bons points qui ont permis d’augmenter le cahier de charge de la CAMNAFAW avec l’intégration d’un volet nutrition.

MINSANTE 16 FEVRIER 2021

Une mission de plus qui permet de combiner les capacités des cocontractants afin de faire bénéficier aux populations des dix régions du Cameroun, des services de qualité en matière de sexualité, de reproduction et de nutrition. Une triple mission qui passe de façon concrète par des actions d’information, d’éducation et une communication tous azimut : « pour le développement (IEC/C4D) » ceci dans l’optique « d’améliorer l’offre des services de qualité » en matière de santé sexuelle et reproductive.

SALLE DES ACTES MINSANTE

Un défi auquel l’équipe conduite par Manaouda Malachie est parfaitement préparée car a rappelé le patron camerounais de la Santé : « Son département ministériel dispose d’une stratégie partenariale et des outils juridiques et administratifs appropriés de mise en œuvre, ouvert au renforcement de sa collaboration avec tous les acteurs nationaux et internationaux. Cette démarche vise à donner toutes les chances au Cameroun de se rapprocher, et pourquoi pas, d’atteindre les indicateurs des objectifs de développement durables liés à la santé. »

Des éléments importants dans le cadre de mise en œuvre d’un partenariat public-privé qui de facto permettra à Cameroon National Association for Family Welfare (CAMNAFAW) de réaliser cette mission en parfaite adéquation avec les textes en vigueur au Minsanté. En guise de rappel, la CAMNAFAW, est une ONG de droit camerounais créée en 1987 et légalisée en 1989. Elle est membre de la Fédération Internationale de la Planification Familiale depuis 1994 et mène ses activités dans les dix régions du Cameroun.

Brice Ngolzok

64

Total Number of Words: 487

Total Reading Time: 2 minutes 27 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun-Santé Publique : La nutrition et la reproduction au centre d’un partenariat"

Leave a comment

Your email address will not be published.