Cameroun- Télédistribution : Canal+ redonne du sourire aux ménages

Deux des bouquets de cet opérateur international ont été ramenés à leurs tarifs initiaux de 5000 F CFA et de 10000 F CFA après un an d’augmentation.

Les abonnés de la formule Évasion de Canal+ paieront désormais 10.000 F au lieu de 11500 F. Dans le même sillage, ceux de la formule Access de 5500 F ne paieront désormais que 5000 F pour accéder au bouquet. « En tout début d’année, je me suis présentée devant Alice Mekok, mon fournisseur, pour reconduire mon abonnement mensuel de 11500 FCFA et m’a-t-elle dit : c’est désormais 10.000FCFA. » Affirme tout souriante Grâce Mboro, une cliente du réseau Canal+ rencontrée au quartier Ekoumdoum à Yaoundé. Tout comme la jeune femme, Michelle Ntolo à fait le même constat en faisant un détour dans le chef-lieu de la région du Soleil levant pour effectuer son marché du mois et régulariser sa formule Evasion.  Ainsi comme ces deux épouses, Les abonnés des formules Access et Evasion ont eu le bonheur de faire le constat d’une baisse au lendemain des fêtes de fin d’année.

En effet, comme le révèle la commerciale, située à Ngousso, dans le 5ème arrondissement de la ville siège des institutions : « cette vague de réduction date du premier jour de l’année et depuis lors les prix de ces différentes formules ont baissé d’environ 28% pour les abonnés Access et plus de 13% pour les clients du bouquets Evasion. Cependant, il faut rappeler que les autres formules à savoir Évasion+ et le Tout Canal sont respectivement restés fixes soient 22500F et 45000 F par mois. » Ces réductions sur deux de ses formules par Canal+, convient-il de le relever, est quelque peu une marque de solidarité à l’endroit de sa clientèle, en contribuant à sa manière à alléger les dépenses des familles à revenu moyens. Une contribution pour le moins important compte tenu du contexte socio-économique qui prévaut depuis l’invasion mondiale de la pandémie de grippe en 2020.

En rappel, c’est à la suite de l’article 142(6) de la loi de finances 2020 portant soumission aux droits d’accises d’un taux moyen de 12% sur les bouquets de programmes audiovisuels numériques, que cette taxe a été mis en vigueur et appliquée aux clients l’année dernière. Dans le cadre du champ d’application, ce texte de loi indique qu’au « Sens de cette disposition, par bouquet audiovisuel à contenu numérique, il faut entendre un ensemble de programmes audiovisuels proposés sous forme numérique, analogique, par voie hertzienne, ou toute autre forme contre rémunération. Est notamment visée, la distribution d’images ou de sons par satellite, fibre optique, par câble ou par tout autre procédé technologique ». Un acte législatif auquel est désormais soumis tout consommateur des services audiovisuels.

Brice Ngolzok

221

Total Number of Words: 501

Total Reading Time: 2 minutes 31 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Cameroun- Télédistribution : Canal+ redonne du sourire aux ménages"

Leave a comment

Your email address will not be published.