Cameroun:Les nouvelles injonctions du CODE au président BIYA et son gouvernement

les agissements du CODE sont-ils excessifs ou la démocratie est très avancée?

Déclaration No 94

Paul Biya évite une confrontation humiliante avec le CODE à Genève Le 04 avril 2017, le CODE donnait un ultimatum de 7 jours au Président Paul Biya et lui donnait injonction de quitter la Suisse ou il était en villégiature, accompagné par un clan pléthorique de courtisans, qui dilapident les fonds publics pour des fastes couteux et inutiles, pendant que les Camerounais croupissent sous le poids de la dette et de la misère Faisant suite à cet ultimatum, la Cellule Opérationnelle du CODE s’est déployée à Genève le 11 avril, jour de l’expiration de l’injonction, avec pour mission et instructions de mener une action Coup de Poing à l’intérieur de l’Intercontinental, pour confronter Paul Biya. Nos éléments campés en poste avancé ont pu constater, dans la soirée du 11 avril, son départ précipité de l’hôtel Intercontinental, accompagné par un convoi, qui l’a conduit en vitesse à son château situé Route de Lausanne, sur les bords du Lac Leman, ou il a passé la nuit. Alors que notre Cellule Opérationnelle s’apprêtait à passer à l’action devant son château, Paul Biya a quitté les lieux, en direction de l’aéroport de Genève, d’où il a embarqué à destination du Cameroun. Des instructions ont été données a notre Chef de la Cellule Opérationnelle de lever le dispositif actif déployé a Genève, et a tous les éléments de regagner leur base respective. Le CODE se réjouit de la décision de Paul Biya de se soumettre à son injonction, ce qui a permis d’éviter une confrontation humiliante. Son retour au pays va permettre ainsi de sauver des fonds qui auraient pu servir pour son plaisir personnel Le CODE demande à Paul Biya de prendre en main, et de trouver des solutions rapides et adéquates aux problèmes urgents, en particulier – Le paiement de 60 mois d’arriérés de salaires aux enseignants – Le règlement, par un dialogue franc et sincère, de la crise dans les régions anglophones paralysées par des villes-mortes – La libération immédiate des leaders anglophones enlevés, déportés et séquestrés dans les geôles infectes de Yaoundé – La démilitarisation des Régions Anglophones – L’arrestation des éléments de la police qui ont torturé et démembré le jeune Ibrahim Bello a Ombessa, ainsi que des officiers de police qui ont tenté d’étouffer ce crime odieux – La publication immédiate du Rapport sur la tragédie d’Eseka, qui a mis nu les pratiques mafieuses et criminelles de Vincent Bollore dans notre pays Compte tenu des positions stratégiques qu’elles occupent dans l’appareil de la dictature au Cameroun et du rôle qu’elles jouent pour le maintien et la survie de cette dictature, le CODE a pris la décision d’étendre l’interdiction de séjours privés en Europe aux personnalités suivantes – Issa Tchiroma Bakari, Ministre de la Communication – Cavaye Yegue Gibril, Président de l’Assemblée Nationale – Marcel Niat Njifenji, Président du Senat. Cette liste peut être rallongée à tout moment

Fait à Londres, le 13 avril 2017 Brice Nitcheu President Christophe Junior Zogo Secretaire General Dr Jean Crepin Nyamsi Secrétaire à la Communication Emmanuel Kemta Chef Cellule Opérationnelle

91

Total Number of Words: 579

Total Reading Time: 2 minutes 54 seconds

About the Author

La Rédaction
Webjournaliste

Be the first to comment on "Cameroun:Les nouvelles injonctions du CODE au président BIYA et son gouvernement"

Leave a comment

Your email address will not be published.