Covid-19 : l’extrême pauvreté frappe aux portes de l’Afrique

MISÈRE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Le rapport sur les perspectives économiques mondiales publié le 08 juin 2020 par la Banque Mondiale met en garde contre l’augmentation de ce fléau au sein des populations des pays de cette partie du globe.

Alerte! l’institution bancaire de bretonwood dans son récent rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales, met en garde contre l’augmentation de la pauvreté extrême dans les pays de l’Afrique Subsaharienne suite aux effets néfastes de l’épidémie du virus Corona. Avec 2,8 % de contraction de son activité économique en 2020, repli le plus fort jamais enregistré dans la zone. « On s’attend, selon l’étude du groupe de la Banque Mondiale à une baisse encore plus importante du PIB par habitant, ce qui risque de faire retomber des millions de personnes dans l’extrême pauvreté. » Car d’après les experts « L’Afrique subsaharienne a d’énormes obstacles à surmonter pour maîtriser la pandémie compte tenu de la faible capacité des services de santé, du manque d’accès aux installations sanitaires de base et de la prévalence des activités économiques informelles dans une grande partie de la région. »

RAPPORT 2020 DE LA BANQUE MONDIALE

Des prévisions qui ne sont pas éloignées de celles énoncées le 27 mars dernier par le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), Antonio Guterres qui prédisait au micro des confrères de France 24 et Radio France Internationale(RFI) d’une propagation de ce virus jusqu’à atteindre 60 à 70% de la population du continent. Une expansion qui serait selon la voie la plus autorisée de l’organisation sanitaire due à un système de santé peu structuré et inefficace face à ce type de pandémie qui nécessite des actions urgentes et un personnel qualifié. Le portugais craignait dans le même temps qu’il ait des millions de morts en Afrique.

EXTRÊME PAUVRETÉ

Fortement dépendant des produits pétroliers pour certains ou des produits agricoles destinés à l’industrialisation, les pays de la zone seront en proie à de nombreuse vulnérabilités de leurs différentes économies avec un impact considérable sur le niveau de vie des populations qui pourrait chuter drastiquement et ouvrir les portes d’une pauvreté extrême à des millions de familles du continent. Et quand on sait que la pauvreté extrême frappe désormais 41,1% de la population de l’Afrique subsaharienne contre 12,4% seulement en 2002.En plus sur les 27 pays de la planète qui comptent le taux le plus élevé, 26 sont aujourd’hui situés en Afrique.

Brice Ngolzok

27

Total Number of Words: 457

Total Reading Time: 2 minutes 18 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "Covid-19 : l’extrême pauvreté frappe aux portes de l’Afrique"

Leave a comment

Your email address will not be published.