Cameroun- Assainissement : Une convention collective adaptée aux réalités du secteur

La signature d’un accord qui régit la gestion des déchets, du traitement et des activités connexes par les Entreprises de la filière a été paraphé à Yaoundé entre les acteurs de la profession et le Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale.

Nouvelle donne dans le secteur de la Gestion des Déchets, de l’Assainissement et Activités connexes au Cameroun. Un visage de reconnaissance des acteurs de cette filière qui, depuis des lustres, sont régis par les conventions d’autres activités à l’occurrence celles du Commerce ou des bâtiments des Travaux Publics, très souvent en déphasage avec les réalités de la corporation.

Le jour se lève donc pour toutes les structures exerçant dans ce domaine à travers ce guide qui vient ainsi améliorer les conventions précédentes régissant cette activité. En effet ce document permet, une revalorisation salariale pour les catégories I à III des travailleurs qui tient compte dans un premier temps, du SMIG institué en 2014. Par ailleurs ce nouveau contrat social fixe les indemnités journalières de transport à 600 FCFA et la prime à la suite de l’attribution d’une médaille d’Honneur du Travail à 7000 FCFA par année d’ancienneté.

Une victoire de longue haleine

Les fruits tiennent bien la promesse des fleurs. Une floraison entamée en décembre 2016, suite à la correspondance adressée au Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, tutelle administrative de la corporation pour la reprise des négociations relatives à cette convention, suspendue deux ans plutôt. Une adresse dont l’objectif était de doter ce secteur d’un encadrement juridique propre à cette filière.

EQUIPE HYSACAM CAMEROUN

Un but atteint aujourd’hui après près d’une vingtaine de travaux en commission, encadrés par le décret référence du Chef de gouvernement du 28 décembre 2017 fixant les conditions d’admission des syndicats professionnels de la procédure d’enregistrement qui consacre l’existence légale dans son annexe de la branche d’activités « Entreprises de Gestion et d’Assainissement ». Un déclic à l’origine de la signature ce mois décembre 2019, entre les leaders des travailleurs et des employeurs de cette filière et Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale de ce nouveau cadre législatif en droite ligne avec les aspirations des travailleurs et des employeurs de ce secteur.

149

Total Number of Words: 414

Total Reading Time: 2 minutes 5 seconds

Cameroun-Travail décent : Avenir flatteur pour les travailleurs domestiques

Les travaux de la récente Commission Nationale Consultative du Travail ont permis de baliser le terrain dans la perspective de la mise en œuvre d’un décret relatif à l’amélioration des conditions de vie de ces professionnels.

Aménager un cadre idoine et propice pour les milliers de travailleurs domestiques au Cameroun, C’est de façon globale la quintessence du projet de décret en cours d’élaboration et posé sur la table des membres de la Commission Nationale Consultative du Travail, réunis récemment dans la salle de conférence du Ministère camerounais du Travail et de la Sécurité Sociale.

Un projet qui vise à toucher cette tranche de travailleurs très souvent classée dans le secteur informel et dont les droits en matière de respect de la législation sont loin de répondre aux aspirations du législateur. Il est question de mettre en lumière et d’avoir une plus grande lisibilité sur les conditions de travail de ces professionnels notamment sur : la durée exacte de leurs heures de travail, les heures supplémentaires de ceux-ci, leurs congés annuels, les primes de pénibilités etc.

TRAVAIL DOMESTIQUE

Un ensemble d’éléments qui demande à être balisé par les nouveaux acteurs de la CNCT récemment nommés, à la suite de l’arrêté de Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, par ailleurs président de cette Commission, publié en octobre 2019. Une nomination qui leurs confère désormais un droit de regard pendant les 24 mois à venir, sur les différentes décisions relevant du Travail au Cameroun. Une mission à laquelle sont conviés ces hommes et femmes tirés de 03 principales strates de la société camerounaise à savoir : L’Etat, les organisations professionnelles des employeurs et les confédérations syndicales des travailleurs et dont les prémisses des fleurs sont attendus au lendemain de la énième session de cette commission.

Un défi qui passe donc par cette révolution au sein de la corporation des employés domestiques, afin de concilier le dispositif existant dans le cadre de l’emploi de ces travailleurs avec l’évolution du droit et de la réglementation du travail au Cameroun. Ce d’autant plus que cet emploi se déploie dans des domiciles privés, un milieu parfois inaccessible aux agents de l’inspection du travail. Un obstacle majeur pour des contrôles relatifs au respect de la législation et aux principes régissant le Travail et la Sécurité Sociale au Cameroun.

104

Total Number of Words: 436

Total Reading Time: 2 minutes 12 seconds

Cameroun-Recrutement spécial des enseignants d’universités: Le rôle trouble de la prémature

Lors du point de presse organisé par Jacques Fame Ndongo, le Chef de département couvre la Commission Centrale chargée de la Supervision du recrutement des 2000 titulaires de Doctorat et PHD, décrété en 2018 par le numéro 1 camerounais, Paul Biya.

C’est le costume d’Etat qu’a arboré, Jacques Fame Ndongo lors de sa rencontre avec les Hommes de médias, dans le cadre du point de presse organisée à la suite des 48 heures de grève effectuée par un collectif de postulants au concours spécial de 2000 enseignants dans les Universités d’Etat, dont les patronymes sont absents de la première liste de 1000 admis publiée le 13 décembre dernier.

Un accoutrement de moins en moins visible dans ce gouvernement où la solidarité gouvernementale à laissé place à des coups bas entre les différents bénéficiaires du décret présidentiel. Un revers de la part du numéro 1 du MINESUP qui a choisi la voie de l’apaisement, en reléguant au dernier rang le rôle trouble ou alors la responsabilité de la Commission Centrale de Supervision, logée au Secrétariat du Premier Ministère. L’instance gérée par Séraphin Magloire Fouda, est sans doute celle à qui il faut s’adresser en cas de malversation intervenue tout au long de ce processus de recrutement, objet de nombreux commentaires au Cameroun.

PAUL BIYA, PRESIDENT DU CAMEROUN

Les propos énoncés par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, lors de sa prise de parole au cours de la rencontre effectuée au siège de son Administration à Yaoundé, ont laissé transparaitre le rôle de chaque département ministériel dans ce recrutement, avec une claire lisibilité des étapes et des contours qui ont conduit à la publication de ces résultats mitigés. Une étude de dossier dont les résultats affichent clairement au bas de page la signature du principal responsable, le décisionnaire final de ce recrutement spécial dont la première phase a été livrée.

SIEGE MINESUP

Un recrutement qui mérite tout de même une plus grande transparence car il se pourrait, selon des sources bien introduites que des candidats non titulaires de PHD ou de Doctorat ont leurs noms sur la liste. Un non évènement d’après le camerounais lambda qui y voit cette corruption généralisée, ce manque de transparence dans les recrutements à la fonction publique qui à cours depuis des années au Cameroun. Des maux qui ont apparemment conduit les recalés à matérialiser ce site-in à l’esplanade de l’immeuble ministériel numéro 2 avec en prime, des tentatives de suicide de certains contestataires.

110

Total Number of Words: 463

Total Reading Time: 2 minutes 20 seconds

Santé-Cameroun: Des experts en soins dentaires outillés pour l’emploi

Près d’une vingtaine de techniciens et de médecins spécialisés dans le traitement bucco dentaire ont prêté serment à Yaoundé après trois ans de formation appliquée.

Ils sont 18 dont 15 diplômés de l’Enseignement Supérieur et 03 du Ministère de la Santé Publique camerounais. C’est le bilan 2019 de l’Ecole Supérieure de Médecine Dentaire, située au quartier Omnisports à Yaoundé. Une nouvelle cuvée de spécialistes en soins dentaires tirée des différentes filières de cette corporation où l’on a pu déceler des prothésistes, des hygiénistes et même des chirurgiens dentistes.

DISCOURS PROMOTEUR

Une consécration après trois années de dur labeur au cours desquelles les apprenants se sont abreuvés des techniques de soins et d’entretien de la cavité buccale. Occasion pour les autorités académiques et administratives venus leur donner l’onction qui leurs ouvre la porte du monde professionnelle, de rappeler les principes fondamentaux qui encadrent cette discipline, « Il est important pour vous de respecter les enseignements reçus au cours des années de formation mais surtout, rappelle le Directeur de l’Ecole, Salomon Zing, de reconnaître ses limites car c’est à travers cette humilité que vous pourrez vous rapprocher de vos collègues pour mieux parfaire vos connaissances et satisfaire vos patients ».

REMISE DE PARCHEMINS AUX LAURÉATS

Un conseil d’un aîné, non moins spécialiste en chirurgie dentaire qui offre ainsi, lors de ces noces d’étain, marquant les dix ans de ce centre de formation professionnel en médecine dentaire, l’occasion au promoteur de rappeler les étapes traversées par l’institut qui,  malgré les vicissitudes de parcours se sont le plus souvent soldés par des résultats satisfaisants, ceci au regard de la qualité des produits de cette école. Des travailleurs dont les compétences sont appréciées à la fois dans le secteur privé que dans celui public.

Des éloges qui ne peuvent qu’encourager les responsables du centre qui envisage une extension de l’école et un prolongement de la formation des apprenants qui sont de plus en plus jeunes et comptent parfaire leurs connaissances à travers une spécialisation dans le domaine afin d’aller au delà du serment de Florence de Nightingale pour sacrifier désormais au rituel d’Hippocrate, gage du Graal dans la profession selon certains lauréats  . 

95

Total Number of Words: 437

Total Reading Time: 2 minutes 12 seconds

Les 17 projets et 14 engagements de Rigobert Kenmogne pour ISOC Cameroon

Rigobert Kenmogne, Candidat au poste de président de ISOC Cameroon dresse un plan avec 17 projets pour son mandat. Il ajoute également 14 engagements pour ISOC qui fait de lui le candidat idéal.

17 Projets et 14 engagements

17 projets de mandat et 14 engagements de Rigobert Kenmogne 2019

English version

17 mandate projects and 14 commitnents for Rigobert Kenmogne 2019

Suivre ses vidéos de campagne sur ces liens

96

Total Number of Words: 86

Total Reading Time: 0 minutes 27 seconds

Art plastique-Cameroun: Simon Djami contextualise son exposition intitulée Aujourd’hui

Accompagné d’artistes contemporains qui ont pris part à ce vernissage, l’érudit des arts à présenté aux Hommes de médias les contours de cette galerie mis en vitrine jusqu’au 20 février 2020 au Musée National.

Perspicace, satirique et engagée, c’est le ce triptyque qui a prévalu ce 11 décembre 2019 au Musée National. Trois mots simples mais fort illustratifs de la table ronde modérée par l’hôte du jour, Simon Djami, l’écrivain, essayiste et critique d’art qui, comme il a seul le secret a pu édifié les amoureux des fresques camerounaises, ceci par le biais de l’art plastique.

Une séance d’édification tenue au perron de l’immeuble siège des œuvres de la culture camerounaise en présence des médias nationaux et internationaux, venus s’abreuver à la source du Maitre et de la trentaine d’artistes qui illumine l’ancien palais présidentiel du Cameroun avec leurs différentes œuvres de l’esprit.

TABLE RONDE SIMON NJAMI MUSEEE NATIONAL

Une trentaine de chef d’œuvre exposée depuis le 21 juin 2019 dans cette enceinte et expliquée par ceux la même qui ont fait de ¨Aujourd’hui¨ une notion qui transcende l’instant pour se projeter vers le lendemain tout en puisant dans le passé afin d’améliorer l’avenir.

Un avenir qui ne peut se construire selon les artistes contemporains présents, dans un Cameroun, berceau des ancêtres en proie à trois fronts de guerre dans quatre régions de son territoire; un destin qui ne peut s’imaginer avec une jeunesse, fer de lance de la nation attirée quotidiennement par les plaisirs de nuit et les excès de table sous fond d’influences culturelles étrangères; Un devenir qui ne saurait se penser au milieu d’une forêt en ruine, éventrée par la puissance dévastatrice du Développement à tout va qui laisse des conséquences sur l’écosystème floral et faunique lors de son passage en puissance.

PRESENTATION DU CATALOGUE

Une palette flamboyante de couleurs, d’images, de mis en scène mis en vitrine jusqu’au 20 février prochain pour exprimer cet art contemporain made in Cameroun avec pour ambition de mieux définir celui-ci, de redéfinir le rôle de l’artiste, en clair de découvrir le génie de la création artistique camerounaise. Ce génie qui, du palais de Simon Njami, le Commissaire de l’Exposition est une combinaison de 90% de travail et 10% de talent pour paraphraser le peintre espagnol Pablo Picasso.

114

Total Number of Words: 459

Total Reading Time: 2 minutes 18 seconds

Cameroun: Noel en couleurs pour les pygmées de l’Océan

La caravane de joie en faveur des peuples vulnérables de ce département est à nouveau sur le terrain des réalisations pour sacrifier à ce rituel rendu à sa quatrième édition.

C’est une fois encore le coeur sur la main que le projet village pygmée, initié par des partenaires camerounais basés en Allemagne et matérialisé sur le terrain par l’homme à la générosité sans limite du père Antoine Ela, que les populations vulnérables des communautés Bagyelis et Baka des villages pygmées de Kribi et Akom2 vont, elles aussi célébrer la naissance du Christ Jésus dans la joie et la bonne humeur.

LOGO PROJET

Une tradition respectée par le groupe caritatif engagé depuis 04 ans dans cette œuvre de cœur pour donner du sourire aux peuples, victimes des affres du développement à travers des actes de destruction importants de leur écosystème, de leur habitat naturel source de leur survie quotidienne. Un système d’écophagie auquel vient se greffer cette éradication quasi silencieuse de ces peuples originels des forêts tropicales d’Afrique. Un écocide accentué d’un génocide qui ne laissent indifférents les membres de l’Organisation à but non lucratif, désormais aux côtés de ces âmes fragilisées, ces laissés pour compte aux travers de dons à eux distribués, afin de leur offrir une fête de la nativité riche en partage et en émotion.

DON DANS UN CAMPEMENT PYGMEES

Une dynamique qui a permis la distributions de plus de 400 lampes à éclairer lors de la première édition en 2016; la construction de 08 cases pour mieux parer ceux-ci contre les intempéries auxquels ils sont exposés, ceci lors de la seconde initiative et enfin l’établissement d’environ 300 actes de naissance au cours de la caravane 2018 afin d’inscrire ces populations dans le fichier du Bureau National de l’Etat Civil. Des actions concrètes que visent à mettre davantage sur pied cette ONG, qui ne demande qu’à faire germer au sein de ces communautés la chaleur dégager par l’amour du Christ et présente au milieu de ce groupe aux grands cœurs.

137

Total Number of Words: 382

Total Reading Time: 1 minutes 55 seconds

Hommage- Cameroun: Le saxophoniste Marcélo forever

L’artiste musicien, amoureux de cet instrument à vent n’est plus, mais ses prestations scéniques continuent d’alimenter les conversations de nombreux fans.

L’artiste ne meurt jamais car ses œuvres vont perpétrer son existence à jamais¨ a-t-on coutume de dire. ¨Marcélo¨ de son patronyme Bep Marcel, fait sans doute partie de ces privilégiés qui, par leurs actions, vivrons pour toujours dans la mémoire collective. Il reste donc graver dans la tête de certains mélomanes à travers ses centaines d’interprétations scéniques, effectuées au milieu de nombreux fans, férus des sonorités langoureuses et voluptueuses des cabarets.

Le saxophoniste aura conquis ses centaines de groupie avec sa bonne humeur, sa joie et surtout son doigté dont la justesse pouvait aisément accorder les notes aigues, graves en passant par celles suraiguës et élever son souffle vers une note spéciale de ¨selmer super action 80 série II¨. Un style enchanté qui laissait parfois place à un modèle déchanté pour davantage encenser ce public et s’emparer de la scène.

La scène, ce lieu mythique qui a vu pendant une trentaine d’années ce visage aux allures juvéniles dont l’usure du temps et de l’espace n’ont laissé transparaitre les signes palpables d’un quinquagénaire. Oui le fils de feu Nguetti Amant Gaspard et de feue Ambani Salomé, a su garder et bonifier sa passion en parcourant les pistes des 10 chefs lieux de région du Cameroun et des différentes capitales de la sous-région, avec pour seule ambition d’égayer toujours un peu plus les amoureux du jazz.

MARCELO

Le major de la province de l’Est, lors de la session 1984 du Baccalauréat, s’est détourné de ses encyclopédies de biologie pour mettre son génie à la disposition des érudits des symphonies instrumentales. Un pari gagné selon Patrick Assira, l’un de ses nombreux neveux, par ailleurs élève de musique de Marcélo, rencontré dans ville de Bertoua le 14 novembre lors des obsèques de l’artiste musicien: « Le professeur à toujours allié l’utile à l’agréable dans le Jazz, un style, il faut que je vous le dise n’est pas réservé au commun des mortels. Beaucoup de ses élèves que ce soit à Maroua ou à Siantou à Yaoundé ne croirons pas que le teacher à cassé le bec de son saxo; tellement il savait nous faire rire en enseignant ».

Rire, c’est donc la chose qui ne le quittera jamais même au cours de ses derniers instants de vie, lorsque l’artiste était frappé par une insuffisance rénale, il gardait toujours le même sourire, la même faculté à extirper celui-ci de tout visage amené à le rencontrer. Et tel un adulescent il savait trouver les mots justes pour réconforter ceux qui étaient à ses côtés, en bon rassembleur qu’il a été dans sa grande famille. Aujourd’hui c’est au quartier Météo à Bertoua dans la région du Soleil Levant que repose Marcélo, cette ville que le natif de Gouiffé, dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre a tant aimé et dans laquelle il a offert son dernier souffle, le plus illustre comme pour dire merci à ses centaines de fans avant de quitter la scène. Bon voyage Marcélo!!!

183

Total Number of Words: 594

Total Reading Time: 2 minutes 59 seconds

Publi-reportage : Le palais des Congrès de Yaoundé aguiche les mélomanes

Le cadre de référence des évènements d’envergure de la ville au sept collines vient de s’enrichir d’un orchestre musical pour davantage attirer les amoureux des sonorités douces et divertissantes.

Cerise sur le gâteau au lendemain de la réhabilitation complète du Palais des Congrès de Yaoundé. L’édifice historique d’accueil des évènements les plus chics du Cameroun, s’est doté d’un orchestre musical constitué d’instruments de pointe. Un assemblage capable de divertir les nombreux convives qui choisiront ce cadre pour des rencontres de travail ou des réjouissances amicales ou familiales.

Une nouvelle acquisition qui vient donner du grain au visage de modernité qu’affiche le Palais des Congrès depuis bientôt 02 ans. Une dynamique qui, à travers quelques sonorités extraient des guitares acoustiques et électroniques, de saxophones, des pianos auxquels seront associés des membranophones et des idiophones devrait égayer les mélomanes de tout âge présents dans les entrailles de ce bâtiment.

GUITARE BASS DE L’ORCHESTRE

Une nouvelle innovation de la Direction Générale qui vise à redonner l’aura de cet enceinte, inaugurée en 1982, avec pour principale mission : la recherche effrénée du confort et de la gaieté des consommateurs de la capitale camerounaise. Une bâtisse qui se bonifie au fil du temps et dont la splendeur et la majesté continuent d’embellir les hauteurs de la colline Nyada.

INSTRUMENTS DE L’ORCHESTRE

Une approche plus divertissante au travers de cet orchestre de musique qui justifie à suffisance les nombreux mois de travaux opérés sur cette construction, ceci avec le concours plus que satisfaisant de la République populaire de Chine, dont les plus de 10 milliards de FCFA de don sans contrepartie, ont permis de donner à nouveau une fière allure à cette masse de béton finement agencée.

Le chic et le glamour peuvent à présent s’accorder au Palais des Congrès de Yaoundé, tout en laissant au passage une symphonie et une harmonie de sons qui berceront langoureusement les convives avec pour seul et unique but, celui d’offrir toujours un peu plus pour la satisfaction réelle de sa clientèle.

73

Total Number of Words: 372

Total Reading Time: 1 minutes 52 seconds

Coopération décentralisée : Une charte des forêts communales en cours au Cameroun

La préoccupation a été soulevée à Yaoundé lors des assises, deuxième du genre, réunissant les élus locaux dans le cadre de la gestion forestière des localités.

Avec environ 1.6 million d’hectares de forêt communales classées dont sensiblement 1.3 d’entre elles aménagées et presque 1 million en exploitation au Cameroun, la Décentralisation forestière fait son bout  de chemin depuis la loi publiée en 1994. Une réglementation qui a ainsi ouvert la porte au transfert de compétences au bénéfice des différentes circonscriptions administratives, chargées désormais de gérer conformément aux textes les  espaces forestiers locaux.

Un élan d’autonomie en droite ligne avec les missions de l’Associations des Communes forestières du Cameroun(AFCAM) qui a à nouveau tenu le pari de réunir ce début de mois de décembre 2019, les 18 mairies, membres du CFC et les partenaires tant nationaux qu’internationaux à l’instar des responsables du collectif des Communes et Villes Unies du Cameroun(CVUC) ou encore le groupe des Communes forestières Internationales(COFOR). Une rencontre effectuée dans le cadre des deuxièmes assises des forêts communales du Cameroun en abrégée CFC.

ROLL UP DESIGN DU PROJET

Un rendez-vous des érudits des questions de faune, de flore et de forêt qui vise certes à partager les expériences diverses dans les domaines mais davantage ouvrir une fenêtre sur l’épineuse interrogation de la mise en œuvre d’une charte des forêts communales. Un guide pratique et nécessaire pour les 360 communes du Cameroun, qui permettra de mieux assurer des leviers importants pour la préservation d’un écosystème forestier national par le biais d’une plus grande transparence, d’un meilleur cadre de gouvernance, une certification en adéquation avec les normes Internationales et enfin  traçabilité efficace des essences.

Des objectifs qui sont au cœur des 48 heures de discussion entre la centaine de participants qui aborderont ainsi tour à tour, sous la coordination de Bodelaire Kemajou, le Directeurs du Centre Technique de la Forêt communale(CFTC), des thématiques objectives et pratiques, favorables à l’harmonisation et à la légalisation d’un univers forestier plus soucieux de la pérennité du massif forestier du Cameroun.        

85

Total Number of Words: 393

Total Reading Time: 1 minutes 59 seconds