L’administration régionale africaine en synergie à Yaoundé.

Les responsables des pays membres du Centre Régional Africain d’Administration du Travail se sont réunis pendant 72 heures au Cameroun.

Plein d’œuf pour les responsables des 18 pays, intégrés au Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT), car la totalité des représentants des Etats a répondu présent à l’invitation adressée par le Cameroun dans le cadre de ce rituel de concertation entre les membres de l’Institution de formation des cadres en Administration.

72 heures de conclave réunissant les Ministres africains en charge du Travail, venus lors de ce 42ème Conseil d’Administration du CRADAT, faire le bilan de l’organisation et tabler sur le devenir de cette organisation créée depuis plus de 60 ans pour former des hauts responsables en matière de management.

Pour mieux baliser les conclusions de ce travail, il apparaissait donc urgent pour les Etats membres d’organiser au préalable une réunion d’experts. Un comité qui a ainsi posé les bases des échanges du 19 septembre 2019. Des préalables qui ont servi de fil d’Ariane lors de cette session, présidée par Joseph Dion Nguté, Premier Ministre camerounais, représentant le Président de la République, Paul Biya, tout au long de ces travaux.

PHOTO DE GROUPE LORS DE LA REUNION D’EXPERTS A YAOUNDE

Une dynamique visant à mettre sur pied des stratégies plus adaptées à l’environnement du Travail et de la Sécurité Sociale dans les différents Etats. Un idéal qui passe par un Travail décent, un des principaux indicateurs sur lequel les membres du CRADAT, se sont appuyer pour assurer la sécurité des travailleurs africains mais aussi respecter les engagements pris auprès des Instances Internationales.

Une préoccupation à laquelle s’est appesantie Grégoire Owona, Chef du département ministériel camerounais en charge du Travail et de la Sécurité Sociale qui mène depuis quelques années déjà, le combat pour la mise en œuvre dans tous les secteurs d’activité de mécanismes relatif à un travail Décent dans son pays. Un concept qui fait l’objet de débat lors des assises de cette Ecole, résolument engagée à faire au-delà de sa formation historique initiale, en outillant davantage ces apprenants de connaissances plus spécialisées et professionnalisées, pleinement adaptées aux réalités actuelles du monde du Travail.

592

Total Number of Words: 419

Total Reading Time: 2 minutes 6 seconds

About the Author

Brice Ngolzok
Journaliste économique spécialiste des questions d'innovation

Be the first to comment on "L’administration régionale africaine en synergie à Yaoundé."

Leave a comment

Your email address will not be published.